Aides de l'Etat pour les sylviculteurs

Nous assistons à la quasi-disparition des crédits pour la forêt. Cela empêche les sylviculteurs de continuer à nettoyer et reboiser après les tempêtes, alors que la liste des dossiers en attente continue de s'allonger. Les entrepreneurs ayant investi, confiants dans la parole de l'Etat, voient ainsi les chantiers bloqués et leur matériel à l'arrêt. Ce retard, c'est autant de potentiel de production de m3 de bois perdus pour approvisionner nos scieries et industries demain.

Suite au désengagement de l'Etat, l'interprofession du peuplier a créé une structure : le "Conseil National du Peuplier". Cette association regroupe les professionnels de la filière (producteurs, pépiniéristes, entrepreneurs de travaux, experts forestiers, coopératives et industriels de l'emballage), avec pour objectif de promouvoir le développement du peuplier.

Certaines mesures telles que le DEFI (Dispositif d'encouragement fiscal à l’investissement en forêt) et le Fonds d'épargne forestière ont été prises par les pouvoirs publics.

Partenaires du site